Groupe d’études psychanalytiques à Auxerre

Le groupe d’études psychanalytiques sous l’égide de l’ACF B F-C poursuit son travail avec comme fil directeur la question « Parler fait-il toujours du bien ? ».
La prochaine séance du 10 octobre 2015 sera consacrée plus spécifiquement au rêve.
Freud, découvreur de l’inconscient, s’est beaucoup intéressé à ce qu’il considérait comme ses formations : rêve, lapsus, acte manqué, symptôme. Il lui apparaît que le rêve est « la voie royale » pour accéder à l’inconscient. C’est le plus souvent au moyen de ses propres rêves qu’il a vérifié son hypothèse, à savoir que tout rêve est l’accomplissement d’un désir.
Avec Lacan nous cherchons à élucider ce qu’il en est de ce désir qui se faufile dans la parole de chacun.
Il nous semble que Freud et Lacan ont délimité un champ qui reste celui dans lequel chaque sujet, dès lors qu’il est parlé et qu’il parle, pourrait s’orienter. Et il nous semble que c’est plus que jamais le cas, dans la mesure où la « liberté » du sujet coïncide souvent avec son égarement. À quoi, à qui se fier ? Quelle boussole choisir ? Chacun n’est-il pas au pied du mur, forcé à choisir comment orienter son existence ? Entre dormir et « rêver peut-être », la question d’une vie et d’un amour dignes se pose à chacune et à chacun.
Là où le rêve a servi à Freud de révélateur de l’inconscient, nous allons essayer de saisir ce qu’il peut nous dire de l’expérience analytique telle qu’elle se présente à nous actuellement. De quoi le rêve est-il le nom dans la pratique analytique d’aujourd’hui ? Voilà notre question.
Cette séance nous permettra de saisir de quelle oreille les psychanalystes écoutent ceux qui viennent leur raconter leurs rêves dans la pénombre de leur cabinet…Les psychanalystes laissent-ils les rêveurs à leur rêve ?
Notre rencontre s’adresse à vous. Venez si l’expérience de psychanalyse ne vous laisse pas indifférents. Aucun autre critère n’est de mise.

Maison Paul Bert, salle Anna,

5 rue Germain Benard

Auxerre

de 14 H 30 à 17 H. (accueil à 14 H) Entrée : 10 euros

Renseignements : Karolina Lubanska : karolina.lubanska@gmail.com